Quoi de neuf pour Drupal 8 ? /

Quoi de neuf pour Drupal 8 ?
8 décembre 2014

Pour mon projet web, je souhaite m’appuyer sur Drupal. Mais quelle version choisir ?

Certains d’entre vous se sont peut-être déjà posé cette question. Pour l’équipe d’Insite, la réponse est claire : à l’heure actuelle, dans 99% des cas, c’est Drupal 7 qu’il faut utiliser, pour la simple raison que la version 8 de Drupal n’est pas encore assez stabilisée.

Mais pour patienter, rien n’empêche de s’intéresser dès maintenant aux nombreuses avancées qu’offrira Drupal 8, à de nombreux niveaux. Voici donc un petit avant-goût de ce qui nous attend, concocté avec amour par notre impatiente équipe technique.

  • L’éditeur de texte WYSIWYG CKEditor et sa barre d’outils seront directement intégrés au core : à la clé, une stabilité accrue, une meilleure compatibilité avec l’ensemble des outils de Drupal et une évolutivité plus grande grâce à une meilleure séparation du fond et de la forme. Pour un aperçu des grandes réflexions ayant conduit à ce changement, voir l’article de Wim Leers en anglais.
  • L’apparition d’un outil de «in-place editing» pour pouvoir réaliser de petites corrections sur un contenu sans passer par le formulaire de modification complet. Un petit screenshot vaut mieux qu’un long discours :

  • Le module Tour pour créer des tutoriels sous forme de bulles expliquant le fonctionnement du site à l’intérieur du site (pour mettre fin à la documentation papier jamais lue et jamais mise à jour).
  • L’initiative CMI (Configuration Management), qui va grandement simplifier le processus dit «d’intégration continue», qui consiste à faire évoluer régulièrement un site web en cours d’utilisation tout en limitant les risques de dysfonctionnements. On ne vous le cache pas, c’est l’avancée la plus attendue par nos techniciens !
  • Un système de cache plus intelligent, qui devrait permettre d’améliorer les performances tout en permettant une répercussion immédiate en front-office des modifications apportées.
  • Beaucoup d’améliorations variées du back-office, par exemple le mode brouillon, désormais disponible nativement.
  • Ainsi que de nombreux autres changements destinés à faciliter la vie des site builders (Views, Migrate, Entity Translation intégrés au core, form modes,…), des intégrateurs (templates constitués entièrement de blocs, moteur de template Twig,…) et des développeurs (standardisation, encapsulation, éléments de Symfony2, fichiers .yml,…).

Mais au-delà des aspects directement liés au «produit» Drupal, la communauté souhaite améliorer aussi l’écosystème qui le fait vivre, en incitant davantage à contribuer au développement de Drupal. C’est le principe de l’open-source : lorsque quelqu’un améliore ou répare l’outil, comme le font régulièrement Insite et beaucoup d’autres avec Drupal, ces améliorations sont partagées de manière à ce que tous les utilisateurs en profitent. Vous pouvez visionner - en anglais - toute la réflexion menée sur les business-models relatifs aux biens communs, et les choix faits par Drupal.

 

Mais alors, c’est pour quand ? Malheureusement, il est encore trop tôt pour le dire. Les premières versions Beta sont sorties mais il reste beaucoup de travail de stabilisation. De nombreux développeurs travaillent quotidiennement à ce vaste chantier. Insite a pu y participer aussi, à son échelle, lors d’une séance de travail collaboratif (sprint) organisée à Amsterdam dans le cadre de la conférence européenne annuelle DrupalCon.

Quoiqu’il en soit, grâce aux milliers de modules disponibles et à la flexibilité du CMS, Drupal reste suffisamment évolutif pour que des projets d’évolutions ou de refontes voient le jour dès à présent, avec Drupal 7.

 

Mise à jour : Drupal 8 est sorti ! Consultez en anglais un descriptif complet des avancées de cette nouvelle version majeure.

Nous avons particulièrement apprécié l’implication de l’équipe d’Insite tout au long du projet, ses compétences et sa réactivité !

Responsable communication du COORACE